Y a plus de papier !

3min -
Y a plus de papier !

A l’approche de la fin d’année, il est d’usage de préparer l’envoi de cartes de vœux et de petits cadeaux sous forme d’articles de papeterie. On consulte ses fournisseurs, on demande des devis.  

Et là, stupeur... La plupart répondent qu’ils sont soit dans l’incapacité de prendre une commande faute de matières premières, et notamment du papier, et les autres qu’ils ne peuvent produire un devis tant les prix sont volatils et hauts.  

A ce rythme, on se demande si on pourra encore acheter des livres ou même… voter !

Même problème quand on fait réaliser des documents de transport pour les entreprises. Le prix du papier a pris tout simplement 45% depuis le début de l’année.  

On savait déjà les tensions sur beaucoup de produits de première nécessité (pâtes, huile et maintenant lentilles ?), sur les produits tout aussi indispensables pour les entreprises (AD Blue). On voit bien les rayons vides de certains magasins. On connait la réponse de n’importe quel entrepreneur en bâtiment ou aménageur pour réaliser des travaux : plus de matériaux ou alors à des prix délirants.

Quand on cherche les causes, les réponses sont toutes les mêmes : c’est à cause de la Chine, de l’engorgement du transport maritime, de l’épidémie, ne se prononce pas. Cochez la case qui vous convient. Ou toutes à la fois.

On ne peut quand même pas s’empêcher de penser que tout le monde n’est pas complètement perdant dans cette histoire, mais chut ! Cela ne se dit pas.

Certains tentent de rassurer en prétendant, sans vraiment savoir la vérité, que tout ceci n’est que temporaire. Néanmoins, dans des pays d’abondance, on n’était plus habitués. Et puis si cela dure, les chaines de production s’arrêtent, avec des conséquences graves en termes sociaux et économiques.

Ainsi, aujourd’hui si un camion ou un chronotachygraphe tombe en panne, il n’est pas du tout certain qu’on puisse le réparer faute de pièces. Et là, les camions ne pourront plus rouler. Bientôt la prière à Saint-Christophe risque d’être plus efficace qu’une demande au garagiste.  

Il va falloir trouver des expédients même si certains manques sont plus importants que d’autres.

Si on parle d’expédients, on peut se dire que la pénurie de papier peut se combler en recourant au numérique et ce, pour beaucoup d’usages.

Mais pas pour tous…

On s’était bien moqué des gens qui, lors du premier confinement, avait fait une razzia sur le papier toilette (au point d’être tranquilles jusqu’à 2043). Peut-être que, finalement, les Français étaient visionnaires…

Florence Berthelot

Dernières actus

Haut de page