Communiqués de presse

Environnement et Transport routier de marchandises : Halte aux idées reçues !
02/07/2020

Il y a quelques jours, le Président de la République adoptait 146 propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Parmi elles, un chapitre entier consacré à la nécessaire réduction, non pas des Gaz à Effet de Serre (GES) en matière de transport de marchandises, mais du Transport routier lui-même. Hasard du calendrier, c’est au même moment que le CITEPA, organisme public indépendant sous l’égide du Ministère de la transition écologique et solidaire, publie ses chiffres annuels. Et il donne une vision bien plus complexe de la réalité de l’empreinte écologique du fret en France. Un décryptage qui se pose clairement en faveur d’une politique publique des transports moins dogmatique.

Projet de Loi de Finances Rectificative 3 : Une relance à 2 vitesses ? Les entreprises du Transport routier et de la Logistique dénoncent une inégalité de traitement incompréhensible
23/06/2020

Alors que le Projet de Loi de Finances Rectificative n°3 (PLFR3) arrivera à l’Assemblée en séance publique le 29 juin prochain, le Gouvernement vient de déposer un amendement visant à reporter d’un an la suppression de l’avantage fiscal pour les entreprises sur le Gazole Non Routier (GNR). Une mesure notamment destinée à soutenir les entreprises du BTP touchées par la crise, et qui bénéficiera également aux entreprises opérant dans le transport frigorifique. Mais alors que les entreprises du Transport routier de marchandises et de la Logistique sont elles-mêmes en situation de fragilité, le Gouvernement leur refuse obstinément le report au 1er janvier 2022 de l’augmentation de la fiscalité sur le gazole professionnel. Une relance à deux vitesses qui traduit au mieux un certain amateurisme, au pire l’absence totale d’une vision stratégique de la politique des transports en France.

Alors que le Gouvernement se tait, les Français plébiscitent le Transport routier de marchandises : publication 4ème enquête FNTR sur l’impact de la crise du Coronavirus
18/06/2020

Un mois après le début du déconfinement, la FNTR publie sa quatrième enquête concernant les conséquences de la crise sur le secteur du Transport routier de marchandises. Et le constat est toujours le même… si la reprise est là, elle est lente et fragile. Le secteur reste très affaibli avec une perte moyenne de chiffre d’affaires de 40% sur les trois derniers mois. Mais le malaise est plus profond car la crise perturbe encore les flux et fait notamment apparaitre une forte distorsion entre l’offre et la demande, entraînant une véritable pression sur les prix. Dans sa dernière enquête, la FNTR interpellait déjà le Gouvernement et proposait un plan de relance construit autour de 12 propositions concrètes. Pourtant un mois plus tard, toujours aucune réponse. Les fameux « soldats de la deuxième ligne » sont déjà oubliés.

Crise du Covid-19 : impact sur les entreprises de transport routier de marchandises : 3ème enquête FNTR
20/05/2020

Dix jours après le début du déconfinement, la FNTR publie sa troisième enquête concernant les conséquences de la crise sur le secteur du Transport routier de marchandises. Le constat est sans appel, la reprise de l’activité est très lente. Le secteur est très affaibli avec près de 60% des entreprises annonçant encore un arrêt partiel de leur activité. Marché désorganisé, pression sur les prix, augmentation des kilomètres à vide et surcoûts, le secteur subit de nombreux déséquilibres qui fragilisent les entreprises. La pérennité de l’activité et de l’emploi sont en jeu.  Un constat qui a déjà amené les organisations professionnelles à lancer un appel à un plan de sauvegarde du secteur au Gouvernement. Un appel resté, à ce jour, sans réponse. 

Le Gouvernement perçoit-il la situation catastrophique des entreprises du secteur ?
18/05/2020

Depuis le début de la crise, le secteur du Transport routier de marchandises a toujours répondu présent en assurant la continuité de l’approvisionnement des 67 millions de Français. Et si le Gouvernement a pris des mesures d’urgence pour aider les entreprises en matière de trésorerie (sans qu’elles ne coûtent un centime au budget de l’État), le secteur attend toujours un véritable plan de relance dédié. Car la reprise s’annonce particulièrement lente. Les organisations professionnelles exigent que des mesures concrètes soient prises pour soutenir les entreprises dans cette phase de reprise économique. Il en va de la survie du secteur, mais aussi de l’ensemble de l’économie française qui repose, en bonne partie, sur la continuité de la chaîne logistique.

La FNTR lance une campagne pour valoriser le secteur du Transport Routier de Marchandises
06/05/2020

La crise du Covid 19, et notamment la période de confinement, ont remis sur le devant de la scène le rôle vital des transporteurs routiers pour assurer la continuité économique du pays, en particulier l’approvisionnement quotidien des 67 millions de Français. A quelques jours du déconfinement, la FNTR lance une campagne de communication multicanale à destination du grand public pour mettre à l’honneur cet engagement collectif et remercier la profession mobilisée au quotidien sur le terrain.

Tous mobilisés, pour nourrir les français ! Merci à la «deuxième ligne»
30/04/2020

Les représentants des secteurs économiques de l’amont de l‘agriculture, c’est-à-dire de la fourniture des biens, des marchandises, des services et des équipements essentiels à l’activité agricole, ont effectué collectivement un nouveau point de situation sur la gestion de la crise Covid-19.

Haut de page