2ème Semaine Nationale du TRM : retour sur le succès de l'édition 2021 !

5min -
2e Semaine nationale du transport routier de marchandises 2ème Semaine nationale du Transport routier de marchandises du 31 mai au 6 juin 2021 : retour sur le succès de cette nouvelle édition !

En 2020, la FNTR lançait pour la première fois la Semaine Nationale du Transport Routier de Marchandises. Une édition qui avait, malgré le contexte sanitaire, rencontré un franc succès.

Et cette année encore, pour la deuxième édition, partout en France, des entreprises adhérentes de la FNTR ont ouvert leurs portes aux décideurs politiques locaux et nationaux afin de mieux faire connaître et reconnaître la réalité de ce secteur. Au total ce sont des dizaines de visites d’entreprises qui ont été organisées et plus d’une centaine d’élus, intentionnels et parties prenantes qui ont pu découvrir des entreprises de transports et de logistique.

Mais ce n’est pas tout ! D’autres événements (rencontres, webinaires, etc.) sont en effet venus enrichir cette 2ème Semaine du TRM, et ce, afin de toucher le plus grand nombre, dans le contexte bien particulier que l’on connait. Tour d’horizon.

Auvergne Rhône-Alpes

Auvergne Rhône-Alpes


Lundi 31 mai, les transports LARDON ont accueilli Nicole Bruel, Sylvain Dardouiller, et Thomas Chabannes. Mme Bruel est adjointe en charge de la cohésion sociale à Andrézieux Bouthéon, M. Dardouiller est Maire d’Aveizieux. Quant à Thomas Chabannes, il est délégué médical et élu à Montrond Les Bains.

Tous sont candidats aux élections départementales sur le canton d’Andrézieux, l’un des plus gros de la Loire avec 44 000 habitants et 15 communes, sous l’étiquette de la majorité départementale sortante « Union pour la Loire ». Cette visite a permis d’évoquer les problématiques actuelles du secteur (Loi Climat et résilience, Concurrence étrangère, etc.), mais également les infrastructures qui concernent le canton comme le nœud de la Gouyonniere, et plus précisément des sorties 9a et 9b de l’A72 – surchargées aux heures de pointe et potentiellement accidentogène. Une série de discussions riches et concrètes.

Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre de la Semaine nationale du TRM, la FNTR Franche-Comté a participé, en partenariat avec le lycée professionnel Henri Fertet de Gray, à une présentation des différents métiers «Conducteur routier de Marchandises» : semi, benne, citerne, grume, déménageurs, etc.

Le Président de la FNTR Franche-Comté, accompagné de chefs d’entreprises adhérentes, ont répondu présent pour répondre aux questions des jeunes.

Parallèlement, Cécile Untermaier, députée de Saône et Loire, a honoré de sa présence l’entreprise Transports Gros : « Nous avons échangé sur la concurrence subie par les entreprises françaises de la part des transporteurs des pays de l’Est et notamment des petits camions bâchés de moins de 3,5 tonnes qui circulent sept jour sur sept. Suite à l’adoption du "paquet mobilité" par l’Union européenne le 9 juillet 2020, une nouvelle version du chronotachygraphe intelligent est prévue pour fin 2024, et sera obligatoire pour les véhicules de plus de 2,5 tonnes.

Bourgogne Framche Comté


Enfin, la FNTR a souhaité attirer mon attention sur le projet de loi portant sur la  lutte contre le dérèglement climatique actuellement en débat à l’Assemblée Nationale. Les transporteurs souhaitent que la fiscalité appliquée à leur profession (TICPE) reste stable, qu’ils soient accompagnés dans la conversion écologique des tracteurs, que la formation et le recrutement des futurs chauffeurs soit accentuée et que l’Etat se donne les moyens de contrôler l’application des règles de transports sur le terrain. »

Les Transports Cordier ont pour leur part reçu Yolaine De Courson et Didier Martin, députés de Côte d’Or. Durant une demi-journée, Yolaine De Courson et Didier Martin, tous deux députés de Côte-d’Or, ont pu échanger et débattre autour des problématiques actuelles du transport routier de marchandises avec Philippe Demonteix, Délégué Régional de la FNTR Bourgogne ainsi qu’Anne-Marie et Ludovic Colley, co dirigeants des Transports Cordier.

Au programme :

  • la contribution du transport à l’activité en France,
  • les efforts réalisés par les entreprises du secteur pour le respect de l’environnement,
  • une vaste présentation du quotidien des Transports Cordier et de leur impact local et départemental.
     
Bourgogne Framche Comté

Bretagne

La Fédération bretonne a mené plusieurs actions pour mettre en lumière le transport routier de marchandises.

Ont d’abord été reçus et auditionnés (avec le Medef Bretagne) des candidats à l'élection régionale dont le premier tour se déroulera le 20 juin prochain.

FNTR Bretagne

Le Président de la FNTR Bretagne François Baudoin, accompagné du Président de l'ABEA et du Medef Bretagne, a aussi été reçu par le préfet de région Emmanuel Berthier et lui a réaffirmé sa totale opposition à un retour de l'écotaxe. En a résulté un entretien d'une heure, franc et direct, et au cours duquel d’autres sujets ont été abordés : par exemple les augmentations fiscales à venir, notamment sur la TICPE, qui ne sont pas sans impacter le secteur.

A l'issue de cette rencontre, un courrier du collectif a été adressé au Premier Ministre et au Président de la République pour leur rappeler l’ensemble de ces thématiques.

Grand Est

En Alsace, Madame Corinne Hisiger et Monsieur Fabien Gaspard de la société Walon France ont accueilli dans le cadre de cette 2e semaine Nationale du TRM : Madame la Députée Européenne Anne Sander, Madame la Déléguée au transport transfrontalier de la région Grand Est Evelyne Isinger, Madame la Présidente du GUP Régine Aloird, Monsieur le Député de la 8e circonscription du Bas-Rhin Frédéric Reiss, Monsieur le Conseiller d’Alsace et Maire de Aschbach Paul Heintz, Monsieur le Président de la communauté de communes de la Plaine du Rhin et Maire de Beinheim Bernard Hentsch.

Walon

Etaient également présents : Monsieur le Président de la FNTR Alsace et Grand Est Michel Chalot, Monsieur le Co-Président de la FNTV Alsace et Grand Est Paul Royer, Messieurs les Vice-Présidents de la FNTR Alsace Hervé Bass, Jean-Luc Portmann et David Roemer, Madame la Secrétaire Générale FNTR Alsace et Déléguée Régionale FNTR Grand Est Martine Bensa, une journaliste des DNA.

Walon

Cette visite fût l’occasion d’aborder les sujets tels que l’écotaxe et le dossier ZFE. Elle s’est clôturée par un verre de l’amitié et d’échanges informels. Anne Sander, notamment, s’est montrée particulièrement sensible aux différentes avancées du secteur : « Le transport routier innove pour s’adapter au Green Deal européen et se dévoile cette semaine par des actions organisées par la FNTR. »

Walon

Hauts-de-France

Au programme des Hauts-de-France, rencontres et visites.

Lundi 31 mai, le préfet du Pas-de-Calais Louis Le Franc a reçu David Sagnard, dirigeant des Transports Carpentier, et Patrick Gardien, dirigeant des Transports Sogarpac.

Hauts de France


Lundi 7 juin, le député Duvergé était en visite chez le transporteur Sogarpac, à Beaumetz les loges, en compagnie de son dirigeant Patrick Gardien ( et vice-Président de la FNTR Pas-de-Calais), son fils Cyril Gardien, adjoint, et David Bray, vice-Président de la FNTR Pas-de-Calais.

Hauts de France

Ile-de-France

Vendredi 4 juin, les Transports Premat ont à leur tour accueilli des élus locaux pour évoquer les enjeux environnementaux et économiques de la profession. Florence Berthelot, Déléguée générale de la FNTR, était également présente.

Ile de France


Face à Robin Reda, député de l’Essonne (Les Républicains), Stéphanie Atger, députée de la 6e Circonscription de l’Essonne (La République en marche) et Jocelyne Guidez (Sénatrice de l’Essonne), on retiendra – entre autres – l’intervention de GRDF, principal distributeur de gaz naturel, et présentant le Biogaz comme une solution économiquement viable dès aujourd’hui.

Normandie

Conjointement, Bertrand Sorre, député de la Manche, et ses collaborateurs, sont venus découvrir l’entreprise Jourdan, en présence de son président directeur, Alexandre Petit. Lors de cette visite, de nombreux sujets ont été évoqués, notamment l’activité en cette période de crise sanitaire, l'emploi, l'évolution technologique des poids lourds (accidentologie en forte baisse, progrès environnementaux) et l'impact des futures contraintes environnementales sur les entreprises du TRM : ZFE, visibilité sur la fiscalité des nouvelles énergies (GNV, H2, batterie), mix énergétique. Un programme conséquent, qui a su intéresser M. Sorre, au sein d’une « entreprise familiale, en constante évolution et qui a su s’adapter très rapidement à la baisse d’activité et aux obligations sanitaires imposées par la Covid-19. » Il en a par ailleurs tiré un constat rassurant : « La demande en transport est à nouveau forte, signe d’une reprise économique, et à laquelle, l’entreprise et sa flotte de 160 camions, est d’ores et déjà prête à répondre. »

Normandie

 

Normandie

Nouvelle Aquitaine

Samedi 5 Juin, Nicolas Guyamier, dirigeant du Groupe Guyamier et président du CMF Floirac Rugby, a lancé, en partenariat notamment avec la FNTR Aquitaine, les « Premières Rencontres du Rugby et du Transport » avec la présence exceptionnelle de Maxime Machenaud du Racing 92.

L’objectif de cet évènement était de valoriser les métiers et le secteur du Transport et de la #Logistique tout en fédérant les collaborateurs du Groupe, les clients, les partenaires et les institutionnels autour des valeurs du rugby et de celles du transport.
L'évènement s'est déroulé sur le site de Lacassagne à Cestas et a rassemblé près de 300 personnes, dans une ambiance festive et conviviale, et dans le respect strict des règles sanitaires en vigueur.


Dans le même temps, MTS a également accepté d'ouvrir ses portes. En tant que Président de la FNTR Aquitaine, le gérant de l'entreprise, Nourrédine Ziane, a donc reçu pour une visite guidée Alain David, député de la 4ème circonscription, Philippe Neys, Président du MEDEF Nouvelle Aquitaine, Frédéric Petit, Président ACTES, Alain Drivet, membre du bureau de la CCI, Victoria Bellido chargée de mission Région Nouvelle Aquitaine, Gilles Pinel et Véronique Miguel de la DREAL ainsi que des représentants de Pôle Emploi, de l’AGEFIPH, de la Caisse des Congés Payés et de l’ORT. 

Après avoir abordé la situation économique du secteur des Transports Routiers, Nourrédine Ziane a mis l’accent sur son engagement au niveau écologique avec l’achat le 5 porteurs à Gaz Bio GNV ainsi qu’un tracteur. Cet investissement a été possible grâce notamment aux subventions du Conseil Régional,GRDF et AS24.  Cet investissement rentre dans notre politique environnementale de réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

Une démonstration de l’utilisation de notre nouveau TMS AndSoft a permis d’expliquer la transformation numérique que vivent les transporteurs. Cela permet une meilleure communication entre exploitants et conducteurs. Rapidité, efficacité, gain de temps : les clients peuvent aussi suivre en temps réel leur commande. Grâce au FEDER (Union Européenne) et au Conseil Régional, MTS assoie ainsi son engagement dans le développement numérique.

Nouvelle Aquitaine

Occitanie

Cette année, la FNTR Occitanie a opté pour un webinaire, en association avec le Medef de Haute-Garonne, sur le thème : « Les défis de l'IA dus aux mutations de la logistique urbaine. » En d’autres termes, il s’agissait de s’intéresser les améliorations et solutions que l'Intelligence Artificielle et la Digitalisation peuvent apporter aux transporteurs et leurs clients.

C’est Jérôme Bessiere, Délégué Régional Midi-Pyrénées de la FNTR Occitanie, qui l’a animé, une heure durant. Deux axes principaux ont été abordés :

  • La digitalisation et de l’IA dans le transport. Qu’en est-il ? Quelles améliorations ou solutions existent ou sont en préparation ? en présence de Guillaume Desveaux, président de AI Cargo Foundation.
  • Le TRM, plus précisément la Logistique urbaine : quels en sont ses enjeux, ses évolutions ? en présence de Valérie Jimenez, présidente du Jimenez Transport & Location, et de Cyrille Bouquin-Nicolas, , Responsable Eco-livraison chez GLS France.
Occitanie

Pays de la Loire

La FNTR Pays de la Loire s’est inscrite dans la semaine du TRM en invitant les membres de la commission développement durable du Sénat au sein des entreprises. Objectif affiché : obtenir leur soutien sur nos amendements.

C’est ainsi notamment que Guillaume Chevrollier, sénateur de La Mayenne, a répondu à l’invitation des Transports Bréger, lancée par leur PDG, M. Lesage. Le sénateur a insisté sur l’intérêt d’une telle visite, et a tenu saluer « tous les métiers du transport et de la logistique sur le terrain pendant la crise Covid » ainsi que « pour leur démarche éco-responsable. »

Pays de la Loire


En marge, le sénateur a aussi participé à une réunion de travail au sein de cette même entreprise sur la question du projet de Loi climat, et ce, avec les représentants de la FNTR Pays de la Loire et des Transports Gandon. M. Chevrollier s’est dit être « à l'écoute de toutes les entreprises du territoire. »

A noter également les visites de M. Mandelli, vice-Président de la Commission DD du Sénat, chez Transports LEGRAND (AIZENAY 85), et de M. Nicolay, membre de la Commission DD du Sénat, à Etoile Routière (LA FLECHE).

Dernières actus

Haut de page