Le Livre vert du transport routier de marchandises

08/10/2019

La FNTR  a mis à jour le livre vert du transport routier de marchandises (TRM). Place aux chiffres.

En matière d’écologie, le camion est systématiquement montré du doigt, accusé d’être responsable de tous les maux. Pour balayer ces idées reçues, la FNTR a mis à jour « Le Livre vert du transport routier de marchandises » laissant ainsi la place aux chiffres.

Ce ne sont pas les transporteurs routiers qui le disent mais le Ministère de la Transition Écologique & Solidaire lui-même ! Le rapport du CITEPA présente l’ensemble des données, par secteur d’activité, concernant les émissions de gaz à effets de serre et de polluants en France. Les conclusions déconstruisent grand nombre d’idées reçues en matière d’empreintes environnementale et sanitaire du Transport routier de marchandises (TRM). On y découvre un secteur engagé et volontaire avec des résultats concrets e
La profession fait également la chasse aux émissions de monoxyde d’azote (NOx) et de monoxyde de carbone (CO). POUR LE MONOXYDE D’AZOTE (NOx) : -229 MILLIERS DE TONNES DE NOx GÉNÉRÉS PAR RAPPORT À 1990 -15% ÉMISSIONS DE NOx En 2017, les émissions de NOx des camions diminuent de 15 % par rapport à 2016, alors que dans la même période, le volume transporté (tonnes-kilomètre) progresse de 7%. - 72 % ÉMISSIONS DE NOx PAR RAPPORT À 1990  POUR LE MONOXYDE DE CARBONE (CO) : - 70% ÉMISSIONS DE CO PAR RAPPORT À 1990
Haut de page