Communiqués de presse

La Profession exprime son exaspération face à la rengaine « il faut taxer les poids lourds »
03/04/2018

Interrogée ce matin sur la proposition de la CGT de taxer les poids lourds afin de contribuer au financement de la SNCF, Élisabeth Borne, ministre des Transports a confirmé l’intention du Gouvernement de faire payer les poids lourds pour participer au financement des infrastructures et que les modalités d’une telle contribution seraient débattues au Parlement dans les prochaines semaines.

Emploi dans le transport et la logistique : l’initiative TREMPLIN en faveur de l’emploi donne ses premiers résultats et mobilise le gouvernement
04/01/2018

La démarche TREMPLIN (TRansport EMPLoi INnovation), grande mobilisation pour répondre aux difficultés de recrutement rencontrées par les entreprises de transport et de logistique a été initiée par les organisations professionnelles (FNTR, Union TLF, FNTV, CSD et Unostra) en septembre 2017.

TREMPLIN est désormais connue et soutenue par les Pouvoirs publics et Pôle emploi, un appui indispensable au regard des enjeux : 22 363 besoins en recrutements ont été exprimés par 1 633 entreprises du transport et de la logistique.

TREMPLIN est aujourd’hui entrée dans la phase de constitution d’un vivier de candidats et les profils, directement employables, sont mis en relation avec les entreprises ayant répondu à l’enquête.

Assises de la Mobilité : le transport routier invité... mais seulement à payer ! Inacceptable pour la FNTR et l’Union TLF
22/11/2017

Avant même que les Assises de la Mobilité ne se terminent, le groupe de travail sur une mobilité plus soutenable a annoncé le retour d’une taxe sur les infrastructures au niveau régional. Les Assises de la Mobilité n’étaient pas destinées à évoquer le transport routier de marchandises. Il en ressort pourtant l’idée de taxer les poids lourds au titre de l’usage du réseau non concédé. Or, la route, tous usagers confondus, rapporte déjà 39 milliards d’euros(1)  en taxes diverses La vérité est que ces recettes ne sont pas consacrées à la rénovation et au développement du réseau routier. L’argent ne manque pas ! Il est tout simplement détourné de la route.

Brexit : Une délégation FNTR a rencontré la Task Force 50 de Michel Barnier en charge des négociations pour évoquer les conséquences sur le transport routier de marchandises
08/11/2017

La sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne représente un défi majeur, en particulier pour le secteur du transport routier de marchandises qui se trouve au cœur des échanges économiques. Le long processus de négociations qui doit se terminer le 30 mars 2019 ouvre une période d’incertitude très forte. Les échanges de marchandises s’opérant majoritairement par la route, quelles seront les conditions appliquées aux entreprises de transport et aux marchandises après le Brexit mais aussi pendant une éventuelle période de transition ?

Réunion avec les partenaires sociaux du transport routier (4 octobre 2017) : dans le respect des ordonnances
05/10/2017

C’est dans un esprit de responsabilité que les organisations patronales sont arrivées, mercredi 4 octobre, avec la volonté de répondre aux préoccupations syndicales sur les différents points évoqués lors de la réunion du 28 septembre. Ceux-ci concernaient l’articulation entre les dispositions salariales conventionnelles du transport routier et le contenu des ordonnances et, plus précisément, les salaires minima hiérarchiques.