Conjoncture dans le transport routier de marchandises - Mai 2020

2min -
Conjoncture dans le transport routier de marchandises - Mai 2020

En mai 2020, depuis le début du déconfinement, l’activité dans le transport routier de marchandises reprend, comme dans l’ensemble des services, mais elle reste encore très loin de sa moyenne habituelle, après avoir eu en avril son niveau le plus bas.  

L’indicateur du climat des affaires qui résume l’opinion des chefs d’entreprise sur la conjoncture dans le transport routier de marchandises, gagne, en mai, 12 points par rapport au mois précédent, après avoir perdu 51 points en avril. Cependant il reste très dégradé. La tendance prévue de l’activité (demande, investissements et emplois dans le TRM) se redresse par rapport à avril 2020, mais reste très inférieure à sa moyenne.  

A titre comparatif, pendant la crise financière de 2009, le climat des affaires dans le TRM a trouvé son point le plus bas en mars 2009, et ce n’est seulement qu’un an et demi plus tard, en aout 2010, qu’il a retrouvé sa moyenne habituelle.  

Concernant les secteurs-clients, le climat conjoncturel dans l’industrie se redresse très légèrement. L’indicateur synthétique gagne 2 points, après en avoir perdu 30 en avril. En revanche, dans le bâtiment, l’activité continue de se dégrader bien plus que le mois précédent. 

Conjoncture dans le transport routier de marchandises - mai 2020

Dernières actus

Haut de page