Vous êtes ici

Les instances nationales

Les instances nationales (aussi appelées instances fédérales) rassemblent les professionnels qui fixent les orientations de la FNTR. Elles sont les organes décisionnaires de la fédération. Elles sont présidées par la présidence de la FNTR.

Les instances nationales de la FNTR sont :

  • le conseil de direction
  • le conseil national
  • l’assemblée fédérale

Ces organes de décision peuvent prendre avis auprès des organes consultatifs :

  • les commissions nationales spécialisées (CNS)
  • les commissions nationales professionnelles (CNP)

Le conseil de direction

Il arrête les positions de la Fédération et décide des actions à engager au plan professionnel et au plan structurel. Il est composé de la présidence de la FNTR, des vice-présidents et du trésorier. Ses membres sont élus pour 3 ans par l’assemblée fédérale.

Le conseil national

Il délibère sur les questions d’ordre professionnel et élabore les propositions nécessaires à l’intention du conseil de direction.

Le conseil national est composé de deux collèges : le collège des régions et métiers d’une part, et le collège des membres professionnels nationaux (adhérents directs) d’autre part.

Le collège des membres professionnels est composé d’un délégué à raison de chaque membre professionnel national.

Le collège des régions et métiers est composé du président de chaque région (plus éventuellement un délégué supplémentaire pour les régions avec au moins 300 entreprises adhérentes) et des présidents de chaque CNS et CNP.

Des membres associés peuvent être invités en fonction de l’ordre du jour du conseil.

L’assemblée fédérale

Elle coordonne et contrôle l’ensemble des activités fédérales. Tous les 3 ans, elle élit parmi ses membres le président, les vices présidents (membres du conseil de direction) et le trésorier de la fédération.

Elle est composée de :

  • la présidence de la FNTR
  • le président de chaque Commission nationale spécialisée 
  • le président de chaque Commission nationale professionnelle
  • le président de chaque syndicat régional et départemental 
  • un délégué par département
  • un délégué supplémentaire par région à raison d’un délégué par tranche de 100 adhérents
  • deux délégués pour chaque membre professionnel national