Congrès FNTR 2011

Les 26 et 27 octobre s’est tenu au CNIT de la Défense le 66e Congrès de la FNTR. Plus de 1200 personnes sont venues assister à ce congrès qui a été clôturé par Thierry Mariani, Ministre des Transports.

66e Congrès

Durant le forum de clôture, Jean-Christophe Pic, président de la FNTR, a présenté le projet de la fédération pour réformer le secteur et Thierry Mariani, ministre des transports, s’est engagé à soutenir la compétitivité des entreprises.

 



Lors de l'assemblée professionnelle du 26 octobre, les chefs d'entreprise ont fait le point sur les dossiers professionnels

 



Selon une étude de la Banque de France, la filière du transport est affectée par des problèmes de compétitivité depuis 2004

 



L'économiste Nicolas Bouzou a expliqué les enjeux de la crise de la dette

 



En deux jours, plus de 1200 personnes ont assisté au 66e congrès de la FNTR

 



Débat sur la compétitivité entre Jean Arthuis, sénateur de la Mayenne et Gilles Savary, ancien Vice-président de la Commission transport du Parlement européen

 



Jean-Christophe Pic, Président de la FNTR, a détaillé les propositions concrètes de la FNTR pour réformer le secteur

 



Thierry Mariani, Ministre des transports, détaille le programme de travail qui attend la profession

Les préoccupations des chefs d'entreprise à la veille des élections 2012

A l’occasion de son 66e congrès annuel, la FNTR a donné la parole aux chefs d’entreprise de transport routier pour qu’ils expriment leurs préoccupations à la veille de la prochaine élection présidentielle.  Compétitivité, harmonisation sociale européenne, mise en place de la taxe poids lourds et 44 tonnes ont été les principaux sujets sur lesquels les chefs d’entreprise ont interpellé les candidats à l’élection de 2012.

Retour sur la charte "Objectif CO2, les transporteurs s'engagent"

Xavier Lefort, Directeur général délégué de l’ADEME, a accordé un entretien vidéo à la FNTR, à l’occasion du 66e congrès de la Fédération. Trois ans après les premières signatures de la charte « Objectif CO2 », les transporteurs s’engagent, les résultats sont tout à fait significatifs.

A cette date, plus de 400 entreprises étaient engagées dans la maîtrise et la réduction de leurs émissions de CO2. Cela représentait déjà plus de 58 000 véhicules (soit près de 26% de la flotte en circulation) et une réduction de 350 000 tonnes de CO2 par an.