Vous êtes ici

Propositions de la FNTR pour une mobilité plus solidaire

Retour

Mobilité solidaire et transport routier de marchandises : de quoi parle-t-on ?

Mobilité solidaire et TRM : de quoi parle-t-on ?

Le TRM : outil majeur de l’aménagement et de la prospérité des territoires


L’activité même du secteur permet à toutes les zones du territoire national d’accéder aux marchés régionaux, nationaux et internationaux.

Il assure le désenclavement des zones géographiquement défavorisées. Le TRM contribue fortement à l’effacement des obstacles au développement et des inégalités spatiales. Transport de proximité, le TRM rend la consommation et la production possibles en tous lieux.

Le transport routier de marchandises est un transport du quotidien qui maintient et développe les liens sociaux et économiques.

Il est, économiquement et socialement, inclusif. Et si le transport routier de marchandises était la solution pour desservir ceux qui ne peuvent se déplacer ?

L’enjeu pour une transport routier de marchandises plus solidaire ?

L’enjeu pour une TRM plus solidaire ?

Appréhender le TRM dans sa globalité pour ne pas creuser le clivage urbain/non urbain

La localisation des entreprises de TRM est particulièrement marquée dans les zones fragiles. Il contribue efficacement à freiner le déclin de ces zones et peut participer à leur revitalisation.

Parce que le TRM est pourvoyeur d’emplois et de dynamisme économique, toute entrave à sa circulation grèvera sa contribution à la revitalisation économique et sociale des territoires.

Proposition de la FNTR pour une mobilité plus solidaire

Proposition de la FNTR

  1. Reconnaitre au transport routier de marchandises son caractère inclusif, comme moyen de répondre aux besoins du quotidien et en tant qu’acteur indispensable du lien social et économique des zones rurales ou plus éloignées les plus démunies en réseaux d’infrastructures

Retour