Vous êtes ici

UFT : quand le ministère bafoue la justice

Le 21/02/2017 | Social

OTRE reviendrait autour de la table des négociations par la seule volonté de l’administration qui affiche en la circonstance un profond mépris des décisions de justice et des règles de droit les plus élémentaires. Cela ressemble fortement à une anticipation des résultats de la mesure des audiences de représentativité qui seront données en juin 2017 et jette une ombre sur l’objectivité qui doit gouverner l’examen des dossiers de candidatures à la représentativité.