Vous êtes ici

Supply Chain et Blockchain : vers des contrats « intelligents »?

En matière de commerce international, les documents transport associés aux flux de marchandises et les versements de fonds lors de livraisons pourraient être impactés par la blockchain

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la Blockchain, cette technologie de stockage et de transmission d'informations, parfaitement sécurisée et dont la particularité est de pouvoir fonctionner sans organe de contrôle. Depuis quelques temps et notamment au cours de ces derniers mois, la Blockchain agite les milieux financiers, car elle offre des avantages considérables dans les applications comme le transfert d'actifs. En effet, elle permet, non seulement d'éliminer les intermédiaires, mais apporte à la communauté qui l'utilise, une preuve indestructible et infalsifiable.

Mais en quoi la Blockchain peut impacter la Supply Chain ?

En matière de commerce international, les documents transport associés aux flux de marchandises ainsi que les versements de fonds lors de livraisons pourraient grâce à cette technologie éviter les processus de vérifications souvent très longs et faire l'objet d'une validation instantanée entre les organismes financiers des différents acteurs réunis autour d'un même système distribué. On peut également imaginer d'importantes avancées en matière de traçabilité ainsi que l'émergence de « contrats intelligents » pour lesquels la Blockchain se substituerait au tiers de confiance.

Comme cela a été démontré lors du colloque organisé par l’AFNOR le 17 octobre dernier auquel la FNTR a participé, nous n'en sommes qu'au début et d'importants progrès restent à accomplir, notamment en ce qui concerne le rôle des objets connectés dans la saisie des données et l'interopérabilité des systèmes avec, en toile de fond, la nécessité de standardiser les protocoles d'échanges. A suivre.