Vous êtes ici

Sécurité routière & Transports Routiers de Marchandises en chiffres

Sécurité routière & Transports Routiers de Marchandises en chiffresLa FNTR publie ses chiffres actualisés en matière de sécurité routière et Transport Routier de Marchandises. Et les motifs de satisfaction sont là : depuis 20 ans, le nombre d’accidents mortels impliquant un poids lourd n’a jamais été aussi bas. Des résultats dus notamment aux actions renforcées de formation des conducteurs et de prévention menées par les entreprises. Mais si la profession accueille positivement ces chiffres, elle rappelle que la vigilance ne doit jamais faiblir et que la pédagogie et la sensibilisation sont les clés de la réussite.

En 2017, le nombre d’usagers tués dans un accident impliquant un poids lourd était le plus bas depuis 20 ans. En 10 ans, entre 2000 et 2010, le nombre d’accidents mortels impliquant un poids lourd a été divisé par 2 (-48%) soit une diminution moyenne de 6,3 % par an ! Depuis 2010, cette diminution est de 4 % par an, soit une baisse deux fois plus rapide que pour les accidents qui n'impliquent pas les poids lourds (- 1,8 % par an).

Parmi les accidents mortels impliquant un poids lourd, 30 % concernent des usagers dits vulnérables (piétons, cyclistes et motocycliste). En 2017, le nombre de piétons et cyclistes tués dans un accident impliquant un poids lourd a chuté respectivement de - 31 % et - 46 % par rapport à 2016. Sur le total des piétons tués, 10% « seulement » des cas impliquent un poids lourd.

Le Transport Routier de Marchandises (TRM), bon élève en matière de sécurité routière

En matière de responsabilité dans les accidents mortels, une fois encore les poids lourds font offices de « bons élèves » avec un taux de 24% de responsabilité soit le plus bas de tous les types de véhicules alors que les cyclos et les véhicules particuliers sont responsables dans 65% des cas, les véhicules utilitaires dans 50% et les cyclistes dans 43%.

Des résultats notamment dus aux formations intensives et régulières des conducteurs. A noter également qu’après les cyclistes, les conducteurs de poids lourds impliqués dans des accidents corporels non mortels sont les conducteurs le moins en infraction.

Ces résultats positifs sont un encouragement pour les acteurs du TRM à poursuivre leurs actions. Aussi, et au-delà des initiatives menées au sein des entreprises, la FNTR travaille fréquemment sur des projets communs avec les acteurs de la prévention comme ce fut encore le cas la semaine dernière avec une opération dédiée dans le cadre de la Journée mondiale de sensibilisation des passages à niveau.

Alors que de nouveaux dispositifs de sécurité ont été votés ces derniers jours à l’Assemblée dans le cadre de la loi LOM, ces chiffres viennent apporter un peu d’objectivité dans les débats. Il va de soi que chaque décès est une tragédie mais l’émotion, aussi légitime soit-elle, ne doit pas être la boussole d’une politique publique. Les dispositifs votés ne seront pas efficaces et seront extrêmement coûteux pour les entreprises. La sensibilisation et la pédagogie restent les maîtres mots pour une meilleure sécurité routière et, en la matière, le Transport Routier de Marchandises est l’un des plus engagés et des plus sûrs.