Vous êtes ici

Refonte des classifications en transports routiers de marchandises : poursuite des négociations paritaires de branche

Le 18/09/2017 | Social

Rappel du contexte

Conscients de l’obsolescence des grilles de classifications conventionnelles dans le secteur des transports routiers de marchandises, les partenaires sociaux ont engagé, depuis de nombreux mois, une négociation visant à repenser l’architecture des grilles de classifications.

Lors de la réunion paritaire du 10 juillet 2017, l’UFT (Union des Fédérations de Transport, dont sont membres la FNTR et TLF) a présenté aux organisations syndicales un projet de grilles de classifications.

Ce projet repose sur l’idée de critères classant (par exemple l’autonomie, la compétence, etc…) ainsi que sur la formation. Il doit faciliter la prise en compte par les entreprises des fonctions et savoir-faire réellement utilisés par les salariés en entreprises, et valoriser les différents métiers.

Les organisations syndicales avaient globalement bien accueilli le document présenté par la partie patronale, et les partenaires sociaux avaient convenu de se revoir le 15 septembre 2017. Plusieurs organisations syndicales avaient indiqué qu’elles transmettraient des documents de travail à la partie patronale.

La réunion du 15 septembre 2017

La réunion paritaire de négociation s’est déroulée dans un climat positif et serein. Trois organisations syndicales (CFDT, CFTC, CGT) ont transmis des documents de travail.

Il est ressorti de cette réunion que :

  • la structuration des grilles de classifications, telle que présentée par l’UFT, reçoit un accueil assez positif des organisations syndicales dans son principe, qui ont, en particulier pour ce qui concerne la CFDT, repris leur schéma présenté dans leur document
  • le document doit être affiné (pour prendre en compte certains emplois-repères)
  • des débats ont eu lieu afin de déterminer l’opportunité, pour les partenaires sociaux, d’être appuyé par un cabinet d’expertise extérieur

Les points actés à l’issue de la réunion

Il a finalement été décidé :

  • que l’UFT transmettrait, avant la prochaine réunion, un document étoffé destiné à prendre en compte certaines observations émises par les organisations syndicales concernant les emplois-repères et les illustrations concrètes de positionnements famille professionnelle par famille professionnelle)
  • que les organisations professionnelles retourneraient auprès de leurs mandants pour apprécier l’opportunité de recourir, éventuellement, en appui du travail des partenaires sociaux, à un cabinet d’expertise extérieur (sans prérogative politique)

Date de la prochaine réunion

Les partenaires sociaux ont convenu de poursuivre la négociation sur le sujet des classifications le jeudi 16 novembre 2017.