Vous êtes ici

Programme EVE : c’est parti !

Programme EVE : c’est parti !

Transition énergétique - Depuis 2008, plus de 1 200 entreprises de Transport se sont engagées volontairement dans la Charte et le Label « Objectif CO2 - les transporteurs s’engagent ». Ce dispositif vient d’être intégré dans un programme plus large appelé « Engagement Volontaire pour l’Environnement (EVE) ».

Le dispositif « Objectif CO2 » qui a déjà permis d’économiser plus de 2 millions de tonnes de Gaz à Effet de Serre s’amplifie en devenant le cœur du programme « EVE » qui est complété par deux dispositifs destinés à accompagner les commissionnaires de Transport (EVCOM) et les chargeurs (FRET 21) permettant ainsi à chaque typologie d’acteurs d’intégrer ses spécificités dans la réduction de leur empreinte carbone.

Les organisations professionnelles du Transport, dont la FNTR, sont tout particulièrement impliquées et prennent un rôle moteur dans le développement du dispositif Charte et Label « Objectif CO2 - les transporteurs s’engagent ».

Autre nouveauté : une plateforme d’échanges des données environnementales transport dans l’objectif, d’une part, de répondre sur un niveau légal d’informations délivrées par les transporteurs aux donneurs d’ordre, commissionnaires et chargeurs et, d’autre part, de proposer un outil standardisé permettant d’éviter la multiplication des interfaces et protocoles particuliers.

Le point d’entrée dans le dispositif sera assuré par les organisations professionnelles qui auront pour mission la sensibilisation des entreprises et la promotion du dispositif afin de trouver avec les transporteurs la réponse la plus appropriée en articulation avec l’ADEME en termes d’accompagnement vers des économies d’énergie.

3 raisons pour les transporteurs de s’engager dans le dispositif EVE

  1. Nouveauté de l’amplification du dispositif ? Les 3 dispositifs d’engagement volontaire que sont « EVCOM » et « Fret 21 », ciblant respectivement pour les commissionnaires et les chargeurs, et « Objectif CO2 » pour les transporteurs sont liés entre eux : chaque commissionnaire ou chargeur qui s’engagera dans le programme EVE sera naturellement incité à se tourner vers des entreprises de transport chartées ou labélisées Objectif CO2
  2. L’engagement volontaire sur des économies d’énergie permet un pilotage « coaché », sur la durée, de la réduction des consommations :  Véritable outil de management de la performance environnementale, « Objectif CO2 » introduit de nouvelles pratiques qui rejoignent les préoccupations économiques du chef d’entreprise
  3. L’engagement volontaire vers la charte et le label « Objectif CO2 » permet aux transporteurs d’acquérir une image proactive dans le cadre de leur relations clients

Concilier les objectifs environnementaux de l’État avec les réalités économiques des transporteurs

La Commission Européenne a publié ses propositions pour une économie à faible intensité de carbone le 20 juillet 2016, avec des objectifs contraignants et élevés de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour la période 2021-2030 dans les secteurs des Transports, de la construction, de l’agriculture, des déchets, de l’utilisation des terres et de la foresterie. Le Transport routier doit ainsi réduire ses émissions de CO2 de 40 % d’ici 2030. Les discussions en cours de finalisation à Bruxelles concernant la normalisation des émissions de CO2 des poids lourds auront dans un avenir proche un impact pour le transport routier de marchandises. Le programme EVE participe à la préparation des entreprises face à ces prochains défis.