Vous êtes ici

Où va l’argent collecté au titre de la route ?

 

Le Comité d’Orientation pour les Infrastructures mis en place dans le cadre des Assises de la Mobilité, présidé par Philippe Duron et composé de parlementaires et d'experts a auditionné les présidents de la FNTR et TLF mardi 31 octobre dernier. L’objectif était de recueillir l’avis des deux organisations sur une taxation kilométrique des Poids Lourds.

Prise en compte de la TICPE comme réelle contribution des PL au financement des infrastructures

La FNTR et TLF ont rappelé qu’il n’y avait pas eu suppression de l’écotaxe poids lourds mais parfaite substitution via l’augmentation de la fiscalité de carburant, c’est à dire de la TICPE, à hauteur de 4 centimes par litre de carburant. Les présidents Jean-Christophe Pic (FNTR) et Yves Fargues (TLF) ont d’ailleurs exigé que cette fiscalité carburant soit bien identifiée comme contribution sonnante et trébuchante du transport routier au financement des infrastructures.

Nécessité d’une transparence sur l’affectation des fonds collectés au titre de la route

Les deux Organisations Professionnelles ont également insisté, ensemble, sur une nécessité absolue de transparence des recettes de la route.  Pour s’assurer que ce qui était collecté au titre de la route soit réellement bien affecté au financement des infrastructures.

Et bien sûr, si le message n’avait pas été suffisamment clair pour tous, la FNTR et TLF ont réitéré la ligne rouge sur un éventuel retour de l’écotaxe, quelle que soit sa forme et sa localisation nationale ou régionale.