Vous êtes ici

Lyon : vers un calendrier raisonnable pour s’adapter aux zones à faibles émissions ZFE

Lyon : vers un calendrier raisonnable pour s’adapter aux zones à faibles émissions ZFE

La métropole de Lyon souhaite proscrire d’ici à 2020 les poids lourds et les véhicules utilitaires légers (VUL) les plus polluants de certaines « zones à faibles émissions ». Lors de la deuxième réunion de dialogue organisé le 6 mars entre la Métropole de Lyon avec et les Fédérations de professionnels impactés par cette ZFE, la FNTR Auvergne-Rhône-Alpes s’était fortement mobilisée et avait réclamé qu’un calendrier rationnel et raisonnable soit adopté.

Après avoir rencontré plus d’une heure d’échanges sur les normes et les problématiques de la profession David Kimelfeld, Président de la métropole de LYON, la FNTR Auvergne-Rhône-Alpes a obtenu :

  • la mise en place d’un calendrier rationnel en concertation avec la Profession, qui a rappelé que du tout euro 6 en 2020, était impossible pour les multiples raisons techniques et économiques
  • l’engagement d’une campagne de communication positive Grand Lyon/Transport Routier de Marchandises, axée sur la pédagogie et les différents outils de signalisation qui seront utilisés
  • la création d’un « guichet unique », permettant de répondre aux questions techniques des transporteurs et la mise en place d’un système de gestion des demandes de dérogations

La FNTR Auvergne-Rhône-Alpes reste vigilante : une prochaine réunion avec Le Grand Lyon, aura lieu le 29 mai.