Vous êtes ici

Le cabotage ne sera pas libéralisé

Dans un communiqué de presse en date du 14 mai, le commissaire européen aux transports, Siim Kallas, reconnaît officiellement que le cabotage ne sera pas libéralisé en 2014.

En pleine période de crise économique, et en l'absence d'harmonisation sociale européenne, la libéralisation du cabotage en 2014 était une pure folie. Elle aurait coûté à la France, comme à d'autres pays européens, des milliers d'emplois.

L'annonce du commissaire européen est donc une bonne nouvelle pour le transport routier français.