Vous êtes ici

Edito FNTR : Tenir salon, tenir la semaine

Tenir salon, tenir la semaine

Edito FNTR du 29/03/18

D’abord on dit « la » SITL : pour Semaine Internationale du Transport et de la Logistique. Et pas « le » pour salon. Incontestablement l’édition 2018 a été un très bon cru : échanges nombreux, conférences passionnantes, nombreuses personnalités (sauf la Ministre retenue par le dossier ferroviaire). Le stand FNTR/TLF n’a pas désempli. Grâce aux partenaires -que l’on salue ici-, grâce aux professionnels qui ont bien voulu consacrer quelques heures de leur temps pour être présents et accueillir les visiteurs, et évidemment grâce aux excellentes équipes de permanents (« On la met où la tireuse à bière ? »)...

Dans ce genre d’évènement, nous ne sommes pas là pour vendre quoi que ce soit ou « faire de l’adhérent ». Comme le dit si bien notre beau panneau, nous tentons d’être « partout où l’intérêt des entreprises de transport est en jeu ». Et les tendances se ressentaient nettement où nous étions. A deux pas du principal lieu de conférences, nous avons comme beaucoup été impressionnés par la haute tenue de la conférence inaugurale, mais aussi par l’affluence à la deuxième conférence. Imaginez : le Président d’Amazon France était là en personne. Pas assez de chaises dans l’espace réservé. Une foule débordant dans les allées et donc sur notre stand (« Vous voulez une bière ? »). Moyenne d’âge : moins de trente ans. Manifestement la logistique fait encore rêver. Impactée par la numérisation, les enjeux du e-commerce mais aussi par les défis du développement durable (ce qui est parfois difficile à concilier), elle est au cœur des mutations de notre époque. Paradoxalement, on peine à recruter et chacun se démène pour dénicher les talents et les compétences. Évocation de TREMPLIN qui devra dans la durée aller chercher des candidats pour de nouveaux métiers. Ces quatre jours furent décidément riches et réussis. (« Il reste de la bière ? »)

Florence Berthelot