Vous êtes ici

Edito FNTR : Pour une vraie politique des transports

EDITO DE LA FNTR DU 15/03/2017

Pour une vraie politique des transports « Mesdames, Messieurs les candidats, vous croyez connaître le secteur du transport routier et de la logistique ? »

Depuis les dernières élections de 2012, le contexte dans lequel les entreprises du transport routier évoluent s’est considérablement transformé. Concurrence européenne, transition énergétique, ubérisation de l’économie, etc. Au cœur du développement économique régional, national et européen, le secteur du transport a su prendre des engagements ambitieux et attend une autre politique des transports, à la hauteur des enjeux à venir.

Et pourtant, la politique des transports n’est abordée que par le biais de questions d’infrastructures et de report modal.

Si on ne peut pas demander à ceux qui postulent à la plus haute fonction de l’État ou à la députation de tout savoir, il est en revanche indispensable qu’ils soient désormais conscients que le transport est au cœur d’une véritable révolution industrielle et de services.

Nouveaux véhicules, nouvelles organisations logistiques, nouveaux métiers à venir, concurrence européenne, il ne s’agit plus de traiter le secteur par le prisme de vieilles images, des caricatures ou avec des solutions éculées comme l’écotaxe par exemple.

On n’en est plus là depuis longtemps.

La politique des transports doit être abordée avec une nouvelle vision pour être en adéquation avec la réalité économique du secteur.

De ce point de vue, les entreprises de transport sont largement en avance : plus de sécurité, plus d’efficacité, et un transport plus durable. Elles sont déjà dans cet autre monde.

Elles attendent du monde politique qu’on leur permette de développer leurs solutions toujours plus innovantes, et non que l’on réponde à ces mutations avec des mesures périmées.

Pour le secteur des transports routiers de marchandises, la FNTR fera dans les jours qui viennent ses propositions et exposera les mesures essentielles et indissociables des grands enjeux économiques et sociétaux du XXIème siècle.

Jean-Christophe Pic