Vous êtes ici

Edito FNTR : Fuel For Life ?*

Edito FNTR du 16/03/18

Tel que c’est parti, dans quelques années, les jeunes identifieront le terme de « diesel » à la seule marque de blue-jeans éponymes. Ce carburant à première vocation utilitaire est désormais l’ennemi des politiques publiques notamment en termes de qualité de l’air. Zones à circulation restreinte ou à faibles émissions se multiplient. Chassez ces particules, ces images anciennes mais bien ancrées de fumées noires, et cette odeur...

Le dernier épisode en date vient d’Allemagne. La Cour Suprême de Leipzig vient de confirmer le bien-fondé de décisions visant à bannir les véhicules diesel des grandes villes (on ne dit rien des petites villes...). 12 millions de voitures sont concernées outre-Rhin et tous les camions. Dans un pays où la construction automobile est un fleuron, l’affaire fait grand bruit. Dans toute l’Europe aussi. Les interdictions vont se multiplier. A peine toléra-t-on la dernière norme Euro VI. Qu’un nouveau diesel arrive sur le marché dans les prochains mois, dont on nous assure qu’il sera beaucoup plus propre car il n’émettra plus de particules et beaucoup moins de polluants ne changera manifestement rien à l’affaire.

Alors si heureusement le GNV se présente aujourd’hui comme une véritable alternative, il faudra encore beaucoup de temps avant que toutes les flottes de poids lourds basculent sur du non-diesel. Quant à l’électrique, la technologie est loin d’être mature pour les camions et personne n’a encore résolu le problème du recyclage des batteries. Un dernier point : acheter de nouveaux camions moins polluants, c’est bien. Mais quid de la revente des véhicules d’occasion (qui permet de financer l’achat des nouveaux) ? Les vendre ? Mais à qui ? Personne n’en voudra en Europe. Forcément. Donc on va chercher des débouchés ailleurs. Et pendant qu’on se donnera bonne conscience à « rouler propre », les véhicules continueront à rouler ailleurs dans le monde. Ôtez-moi d’un doute : le réchauffement climatique et la pollution sont des problèmes mondiaux. Ne serait-on pas sur la même planète ?

*Nom du parfum de la marque Diesel

Florence Berthelot