Vous êtes ici

Edito FNTR : Faque Niouze

Edito FNTR : Faque Niouze

Edito FNTR du 18/01/2018

« 90% des bretons n’ont jamais entendu le loup, le renard et la belette chanter. » « En déplacement à Bamako, le Président Macron a déclaré « Moi beaucoup aimer Afrique » (1). Dans le débat sur les fake news, il faut reconnaitre qu’il y a celles qu’on distingue facilement et les autres. Au passage, on peut déplorer cette manie de toujours utiliser des mots anglais là où on pourrait très bien utiliser notre belle langue de France. Ainsi, cela semble faire plus chic de parler de fake news que de « fausses nouvelles ». C’est un peu comme si on utilisait supply chain au lieu de logistique... Encore que sur ce dernier point, il existe un débat (si, si !) sur le fait que ce ne serait pas la même chose. Voire...

Quoiqu’il en soit, lorsque que le Ministre de l’Economie et des Finances a affirmé la semaine dernière « il n’y aura aucun nouvel impôt durant le quinquennat », franchement on se pose la question de savoir si cette déclaration a été inventée par des petits malins ou des journaux satiriques, ou si le Ministre l’a dit pour de bon. Cette déclaration venait après qu’une autre Ministre ait évoqué la possibilité que la taxe d’habitation, sur le point d’être totalement supprimée, serait remplacée par un autre impôt. Ben oui aussi. Dans notre pays, supprimer un impôt semble revenir à se couper un bras. Alors on imagine bien que cela heurte quelques-uns. Pourtant le Ministre de l’Economie a vraiment dit qu’il n’y aurait aucun nouvel impôt. Soit c’est vraiment vrai. Soit ce n’est pas tout à fait vrai mais il y croit vraiment. Ou ni l’un ni l’autre. On s’y perd…

En attendant on va le prendre au mot quand le débat sur le financement des infrastructures s’ouvrira. Nul doute qu’on nous fera alors de la sémantique : on ne parlera pas d’écotaxe, mais de redevance ou de contribution, ou encore de vignette, comme s’il ne s’agissait pas exactement de la même chose. En fait, tout est une question de présentation. Ce qui est vrai peut paraitre faux ou farfelu si on le dit d’une certaine façon. Un exemple parmi d’autres : « les kinésithérapeutes se sont massés devant les grilles de la Préfecture. » (2). On visualise... A méditer pour le moment où il faudra que nous manifestions notre désaccord.

(1) source le Gorafi
(2) source Presse Océan

Florence Berthelot