Vous êtes ici

Edito FNTR : ensemble, c’est tout...

EDITO DE LA FNTR DU 06/07/2017

Plus que jamais, ceux qui portent et représentent la Fédération démontrent à quel point le maillage territorial de la FNTR est un atout.

Il y a des évènements comme ça, sur lesquels on ne communique pas mais qui sont déterminants. C’est ce qui s’est passé à Lyon les 26 et 27 juin. Pour la première fois, les Présidents et secrétaires généraux des syndicats départementaux et régionaux FNTR -près de 70 personnes- se sont réunis en séminaire de travail commun pour évoquer le fonctionnement des syndicats, leurs problématiques, et de formuler des propositions.

Relations entre les élus et les permanents, animation et mobilisation des conseils d’administration, relations avec les adhérents, rayonnement territorial en termes de communication et d’influence, le programme était dense. Après restitution des réponses à un questionnaire fouillé, des ateliers et groupes de travail ont planché sur différentes situations, et le moins que l’on puisse dire c’est que le résultat s’est avéré particulièrement riche. Des propositions ont surgi, certaines parfois détonantes. La parole libre a circulé, dans une ambiance studieuse, mais également conviviale. Plus que jamais, ceux qui portent et représentent la Fédération ont, par leurs contributions, démontré leur engagement et à quel point le maillage territorial de la FNTR était un atout. Le fait que les secrétaires généraux et les présidents aient partagé leurs réflexions a été aussi une nouveauté. Trop souvent, on tente de les opposer alors que leur complémentarité est évidente. La problématique la plus souvent évoquée a été l’implication trop faible des entreprises adhérentes ou membres des conseils d’administration. Derrière cela, c’est la question du rapport à l’organisation professionnelle qui est posée. A l’heure d’Internet, des réseaux sociaux, et d’un certain individualisme, beaucoup s’interrogent sur l’engagement dans le syndicalisme professionnel.

Après tout peuvent penser certains, que j’adhère ou non, et que je m’implique ou non, je bénéficierai des victoires professionnelles. Si ceux-là avaient pu assister à ce séminaire, ils ne se poseraient plus la question. Ceux qui étaient présents s’engagent pour la Profession. Ils anticipent les mutations à venir, s’adaptent, trouvent le temps et l’énergie pour travailler pour le collectif. Seul(s), on n’arrive à rien. Ensemble, on peut se faire entendre. C'est cela : on était ensemble. C’est tout. Et cela fait vraiment tout.

Florence Berthelot