Vous êtes ici

Edito FNTR : Chaque voix compte

EDITO DE LA FNTR DU 04/05/2017

Plus les entreprises se retrouvent dans la même organisation, plus celle-ci est forte et peut peser dans les décisions qui concernent le secteur.

 

La publication des chiffres de la représentativité présente le mérite de donner le cliché de la représentation professionnelle dans toutes les branches. Dans la branche Transports routiers et activités auxiliaires, la FNTR arrive largement en tête avec un poids de 44%. La convergence avec TLF permet d’atteindre 68%, et l’ensemble du bloc UFT (incluant en plus la Confédération nationale de la mobilité), 85%. Tout est dit. Si au niveau de l’entreprise, la représentativité peut paraître abstraite ou relever de la « cuisine » des organisations professionnelles, la réalité est bien plus concrète.

Au niveau social d’abord, aucun accord de branche ne peut être conclu sans les principales organisations ou contre leur avis. Au niveau politique, s’affirmer comme la principale voix des entreprises de transport, cela compte. Pour revenir à la FNTR, de tels chiffres confèrent une immense responsabilité. 4700 entreprises employant 222 000 salariés, c’est la preuve que la Fédération représente bien des entreprises de toutes tailles, de toutes spécialités, et dans l’ensemble des territoires. Elle a su accueillir et travailler avec la Chambre syndicale du déménagement et avec l’UNOSTRA. La voix de chaque entreprise adhérente est prise en compte, les positions adoptées sont celles des assemblées générales, conseils d’administration, conseils professionnels et instances nationales. C’est la voix du terrain. Et plus les entreprises se retrouvent dans la même organisation, et plus celle-ci est forte et peut peser dans les décisions qui concernent le secteur.

La représentativité n’est pas une fin en soi. C’est un atout majeur pour toujours mieux servir et défendre les intérêts d’une profession. Et dans les temps troublés que nous traversons -et que nous allons encore certainement avoir à traverser !- cette capacité d’être ensemble, de débattre, de revendiquer et de proposer permet de pouvoir compter sur un socle solide et uni. Et quand on regarde autour de nous, on se dit que non seulement on en a besoin mais que c’est tout simplement indispensable.

Florence Berthelot