Vous êtes ici

Edito de la FNTR : Agir contre la concurrence déséquilibrée

Le 01/04/2016

EDITO DE LA FNTR DU 31/03/2016

Agir contre la concurrence déséquilibrée dans le transport routier de marchandises

La concurrence déséquilibrée, ou ce que d’autres appellent la concurrence déloyale ou encore le "dumping social", est un problème aigu pour la Profession.

Le phénomène a explosé ces dernières années en raison de la crise et de l'ouverture du marché européen du transport routier aux pays d'Europe centrale et orientale (2009 et 2012). Il est d'autant plus sensible qu'il est visible à l'œil nu, particulièrement sur les routes, les aires de stationnement et dans les zones urbaines. Le constat peut porter aussi sur des pavillons plus traditionnels de transit (Espagne, Portugal, Bénélux). Mais l'inquiétude et l'exaspération ciblent tout particulièrement les pavillons de l'Est. Même les niches ne semblent plus épargnées, y compris celles qui requièrent une technicité et des moyens spécifiques. Les véhicules utilitaires légers (VUL) polonais et roumains deviennent le symbole de cette explosion. Ces VUL viennent concurrencer non seulement les transporteurs légers français mais aussi les transporteurs lourds.

La concurrence déséquilibrée n'est plus supportable par le pavillon routier français. Les entreprises françaises perdent non seulement des parts de marché mais voient également leurs tarifs remis en question dans un contexte commercial de plus en plus tendu (la multiplication des appels d'offre) où les chargeurs jouent la baisse des prix.

Il est à noter que le recours à la sous-traitance étrangère s'inscrit dans un phénomène de fond de développement de la sous-traitance dans le transport routier français. La question de la sous-traitance étrangère est un volet de la problématique globale de la sous-traitance.

Le recours à la sous-traitance européenne risque de s'accélérer dans les années à venir. Le développement croissant de plateformes numériques mettant en contact chargeurs et transporteurs, ou les bourses de fret, accélère la rencontre entre l'offre et la demande et déstructure la relation commerciale traditionnelle en permettant à des transporteurs non implantés (sans coûts de structures françaises et avec des conducteurs low cost) d'accéder directement au marché français.

Les pouvoirs publics doivent prendre conscience de la menace. Le plan d'action de la FNTR et de ses partenaires, contre la concurrence déséquilibrée, est depuis longtemps sur la table.