Vous êtes ici

Circulation différenciée IDF le 27 février

Depuis le samedi 23 février, les niveaux de concentration de particules fines (PM 10) sont restés inférieurs au seuil d’information et de recommandation (50 μg/m³). Michel DELPUECH, Préfet de police, Préfet de la Zone de défense et de sécurité de Paris, a néanmoins maintenu les mesures réglementaires opposables pour limiter la formation de ce polluant, en particulier la limitation de vitesse.

Plus de 22000 véhicules ont été contrôlés, et 6644 infractions ont été relevées. Airparif, association de surveillance de la qualité de l’air en Île-de-France, prévoit pour la journée de demain, mercredi 27 février, un dépassement du seuil d’information et de recommandation.

Au regard de cette nouvelle prévision, Michel DELPUECH, Préfet de police, Préfet de la Zone de défense et de sécurité de Paris, a décidé pour la journée du mercredi 27 février de 5h30 à minuit de prendre de nouvelles mesures avec :

  • La mise en place de la circulation différenciée à l’intérieur du périmètre délimité par l’A86 : seuls les véhicules munis d’une vignette Crit’Air de classe 0 à 3 pourront circuler dans ce périmètre

Ainsi, seuls pourront circuler :

  • les poids-lourds de + de 3,5t aux normes Euro V et VI diesel
  • les VUL diesel Euro 4, 5 et 6
  • les VUL essence Euro 3, 4, 5 et 6
  • ainsi que tous les véhicules aux motorisations GNV, hydrogène et électriques
  • l’obligation de contournement par la Francilienne des véhicules en transit dont le PTAC excède 3,5 tonnes

Par ailleurs, sont maintenues les mesures déjà en vigueur :

  • Réduction de la vitesse maximale autorisée :
    • à 110 km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130 km/h
    • à 90 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 110 km/h
    • à 70 km/h sur les portions d’autoroutes et de voies rapides normalement limitées à 90 km/h, ainsi que sur les routes nationales et départementales
  • Interdiction de l’utilisation du chauffage individuel au bois d’appoint ou d’agrément
  • Suspension des dérogations de brûlage à l’air libre des déchets verts
  • Pour le secteur industriel certaines installations classées pour la protection de l’environnement font l’objet de prescriptions particulières dans leurs arrêtés d’autorisation en cas de déclenchement de la procédure d’alerte pollution.

Les contrôles seront mis en place dès demain pour s'assurer du respect de ces dispositions.