Vous êtes ici

Camion Autonome : la FNTR pose les bases d’une expérimentation

La FNTR a saisi Mme Anne-Marie IDRAC récemment nommée Haute Responsable pour la stratégie nationale de développement des véhicules autonomes, afin que les expérimentations sur le véhicule industriel ou camion autonome soient rapidement déployées sur le territoire. Toute entreprise volontaire pour participer à cette expérimentation est invitée à se faire connaitre auprès de la FNTR.

Le Programme Véhicule Autonome de la Stratégie Nouvelle France Industrielle est de positionner l’industrie française comme pionnière dans le développement des systèmes de véhicules autonomes dans le domaine des transports individuels, collectifs et industriels.

Pour ce faire, une quarantaine d’expérimentations ont été lancées depuis 2016, mais à ce jour exclusivement avec des véhicules légers individuels.

La FNTR, après avoir apporté une contribution écrite au projet de stratégie nationale de développement du véhicule automatisé en octobre 2017, a saisi Mme Anne-Marie IDRAC récemment nommée Haute Responsable pour la stratégie nationale de développement des véhicules autonomes, afin que les expérimentations sur le véhicule industriel ou camion autonome soient rapidement déployées sur le territoire.

Toute entreprise volontaire pour participer à cette expérimentation est invitée à se faire connaitre auprès de la FNTR

La FNTR a rencontré les équipes en charge du déploiement des expérimentations, European Cluster for Mobility Solutions, dans l’objectif de constituer un « consortium » avec des transporteurs aux cotés des industriels. L’objectif d’une telle expérimentation avec des professionnels est de démontrer les bénéfices et inconvénients socio-économiques du camion autonome et à l’amélioration de la sécurité dans les cas d’usage ciblés en milieux urbains et interurbains.

A l’issue des expérimentations, les travaux d’évolution du cadre règlementaire et normatif permettront de réparer le déploiement des véhicules autonomes avec une meilleure acceptabilité.

Toute entreprise volontaire pour participer à cette expérimentation est invitée à se faire connaitre auprès de la FNTR.