Vous êtes ici

Calais : la volonté de trouver des solutions

Mercredi 17 février, Xavier Bertrand, le Président de la Région Nord-Pas-de-Calais-Picardie a organisé une rencontre franco-britannique pour examiner les actions urgentes à mener en matière de sécurisation et de transport sur la zone de Calais. L'impact économique de la question migratoire sur le transport routier étant clairement reconnu.

Autour de la table une douzaine de personnes : les représentants des deux organisations britanniques FTA et RHA, mais aussi les représentants des Ferries PO er DFDS, ainsi que ceux d’Eurotunnel et bien entendu, pour les transports routiers, une délégation de la FNTR.

Les propositions de la FNTR

Pour réparer les préjudices et dommages subis par les transporteurs, la FNTR a ainsi proposé 5 mesures concrètes, à mettre en place de façon immédiate,

  1. Lever la responsabilité civile du transporteur avec le renforcement des procédures de contrôle et un système d’accréditation plus efficace
  2. Mieux réguler le trafic avec des capacités d’accueil sécurisées
  3. Assurer la sécurité des conducteurs
  4. Engager des suites pénales à l’intrusion des migrants
  5. Créer un fond d’indemnisation des transporteurs

Le Président de la région s’est engagé à interpeller les gouvernements français et britanniques, ainsi que les dirigeants de l’Union Européenne avant le sommet franco-britannique qui se déroulera à Amiens, le 3 mars prochain.

A l’occasion de la table ronde organisée par le Président de la région Nord Pas de Calais Picardie sur la problématique des migrants, la FNTR a présenté 5 mesures à mettre en place rapidement