Vous êtes ici

Calais : François Hollande à la rencontre de la FNTR Pas-de-Calais

Le chef de l’Etat s’est rendu dans la matinée du lundi 26 septembre, dans l’entreprise Carpentier, basée à Fort Nieulay dans le Calaisis. Le chef d’entreprise et président de la FNTR Pas-de-Calais, David Sagnard, lui a présenté son entreprise, insisté sur l’importance du transport routier et réitéré les propositions de la FNTR Pas-de-Calais :

  • sécurisation des accès
  • mise en place d’une force de dissuasion
  • indemnisation des entreprises
  • suppression des amendes britanniques

François Hollande a entendu ses demandes et a confirmé le démantèlement complet et durable de la jungle. Il a aussi annoncé un fonds d’indemnisation de 4M€ pour l’ensemble des acteurs économiques du Calaisis.

David Sagnard, a souligné la nécessité d’une indemnisation spécifique pour les entreprises du transport routier de marchandises, comprenant bien sur celles du Calaisis, mais aussi celles d’autres régions de France, qui réalisent du trafic transmanche et qui sont tout autant impactées, en amont du Calaisis, par les intrusions de migrants.

M. Xavier Bertrand, président de la région Hauts de France, a salué le démantèlement complet et durable de la jungle annoncé par le chef de l’Etat, estimant qu’il s’agissait d’un enjeu majeur pour le Calaisis.

Le déplacement du chef de l’état a également été l’occasion de poser la première pierre du projet CALAIS PORT 2015, le plus vaste chantier portuaire d’Europe qui permettra l’extension du Port de Calais afin d’y accueillir de plus grands navires. L’objectif de ces travaux est d’accueillir 3 millions de camions par an en 2030 confortant ainsi le port de Calais dans sa place de leader du trafic fret.