Vous êtes ici

BREXIT/transport routier de marchandises : la FNTR reçue à Bercy

Cet échange a été l’occasion, pour la FNTR, de mettre en avant les premières préoccupations émises par ses adhérents dans le cadre du groupe de travail BREXIT récemment créé, ainsi que sur les points qui seront à considérer en priorité dans les futures négociations, pour le secteur des transports.

Entre autres sujets abordés, la nécessité de clarifier le sujet rapidement, afin que les transporteurs puissent planifier leurs opérations avec :

  • la mise en place d’une période de transition nécessaire pour permettre aux transporteurs de s’organiser quel que soit la solution envisagée
  • un encadrement des formalités douanières et des contrôles inhérents aux déclarations en douane (mise en place de parking sécurisé, déploiement d’effectifs douanier aux points frontières désignés, facilitation de l’accès aux statuts OEA pour les transporteurs routiers et Opérateur agréé…), qui ne manqueront pas d’être mises en place
  • une reconnaissance mutuelle des formations et une clarification sur les autorisations et les documents de transports à utiliser (autorisations bilatérales ou multilatérales CEMT, convention transit, carnet TIR etc.)
  • un encadrement des règles de cabotage entre le Royaume Uni et l’Europe au même titre qu’avec d’autres pays tiers, une harmonisation des conditions sociales et d’accès au marché du travail (AETR vs Règlement Européen) mais aussi concernant les poids et dimensions qui diffèrent sur le territoire britannique

D’autres sujets seront nécessairement à évoquer en fonction de l’état des réflexions du groupe de travail et de l’avancée des négociations, qui feront, sans nul doute, l’objet de nouveaux échanges avec Bercy.