Vous êtes ici

Brexit : les députés britanniques rejettent une troisième fois l'accord négocié par Theresa May

Le 29/03/2019 | Europe

Brexit : les députés britanniques rejettent une troisième fois l'accord négocié par Theresa May

Les implications de ce vote sont "graves" et le scénario par défaut est désormais, selon Theresa MAY, un Brexit sans accord au 12 avril. Ce vote est un cinglant désaveu pour la première ministre, qui a négocié depuis deux ans ce texte de près de 600 pages, et pose la question de sa survie à la tête de l'exécutif.

L'adoption de l'accord était censée permettre au Royaume-Uni de quitter le giron de l'UE le 22 mai, avec une période de transition jusqu'au 31 décembre 2020, afin d'éviter une rupture trop brutale de liens tissés pendant 46 ans. La nouvelle date butoir pour le départ du Royaume-Uni est donc le 12 avril, comme décidé par les dirigeants des 27 il y a huit jours lors d'un précédent sommet à Bruxelles. L’accord étant rejeté pour la troisième fois, Londres a désormais jusqu’au 12 avril pour présenter une alternative et demander un nouveau report pour éviter une sortie sans accord – le « no deal » et sans transition, un scénario cauchemar pour les milieux économiques.

Theresa May a déclaré que le parlement britannique reprendrait le 1er avril sa recherche d'alternatives pour le Brexit.