Vous êtes ici

80 kms/heure : la FNTR auditionnée au Sénat

Auditionnée lors de la réunion de concertation au Sénat mardi 6 mars, conjointement avec des associations de motards et d’automobiliste. La FNTR a fait valoir que les Poids lourds étaient déjà limités à 80 kms/h et qu’ils ne souhaitaient pas voir leur limitation encore abaissée.

La FNTR a souligné que la sécurité routière, est une priorité constante des entreprises de transport, tant dans l’intérêt de la sécurité de leurs salariés que des autres usagers de la route. Lors du Grenelle de l’environnement de 2007, elle avait été la seule organisation à proposer la réduction à 80 kms/h pour la circulation des véhicules. C’est la raison pour laquelle la Fédération a insisté sur le fait  qu’il était important que cette limitation soit bien respectée de tous. 

FNTR a attiré l’attention  sur des problématiques comportementales et techniques dont les autorités doivent tenir compte : à savoir l’augmentation des risques de dépassement des camions par les voitures puisque plus la vitesse est ralentie, plus les dépassements sont longs et ce, sur des réseaux le plus souvent inadaptés. « Nous soutiendrons l’adoption de la limitation de la vitesse autorisée à 80 km/h mais il faudra certainement que sur certains tronçons, les dépassements soient interdits » a rappelé Florence Berthelot, Déléguée Générale de la FNTR.