Vous êtes ici

80 kms/h : le texte relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules publié au JO

80 kms/h : le texte relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules publié au JO

Le texte relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules vient d’être publié au Journal Officiel le 17 juin 2018.

La FNTR réaffirme que la sécurité routière est une priorité constante des entreprises de transport, tant dans l’intérêt de la sécurité de leurs salariés que pour celle des autres usagers de la route.

Pour rappel, lors du Grenelle de l’environnement de 2007, elle avait été la seule organisation à proposer la réduction à 80 kms/h pour la circulation des véhicules. C’est la raison pour laquelle la Fédération a insisté sur le fait qu’il était important que cette limitation soit bien respectée de tous.

FNTR attire l’attention des autorités sur des problématiques comportementales et techniques dont elles doivent tenir compte : à savoir l’augmentation des risques de dépassement des camions par les voitures puisque plus la vitesse est ralentie, plus les dépassements sont longs et ce, sur des réseaux le plus souvent inadaptés.

En conséquence, si la FNTR n’est pas hostile au principe de l’adoption de la limitation de la vitesse autorisée à 80 km/h, c’est à la condition que sur certains tronçons, les dépassements soient interdits. La FNTR restera cependant vigilante à ce que ce différentiel de 10 km/h appliqué aux véhicules de plus de 3,5tonnes et de plus de 12 tonnes ne soit pas appliqué sur les routes qui seront désormais limitées à 80Km/h.

La FNTR rappelle que les compteurs de vitesse des poids-lourds sont beaucoup plus précis que les compteurs des véhicules légers.

Ainsi lorsque le compteur d’un poids-lourd indique 80km/h cela correspond à la vitesse réelle du véhicule, alors que la vitesse réelle d’un véhicule léger est quelques km/h en-dessous de ce que le compteur indique. Ceci peut expliquer la sensation de vitesse des poids-lourds sur la route souvent relevée par les automobilistes.