Vous êtes ici

Transition énergétique : l’AFGNV et la FNTR signent un partenariat en faveur du Gaz Naturel pour véhicules (GNV)

Le 24/03/2017

La Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR) rejoint l’Association Française du Gaz Naturel pour Véhicules (AFGNV) pour accompagner la montée en puissance des entreprises du transport routier de marchandises (TRM) en faveur du mix énergétique.

Engagée depuis des années en faveur de solutions de mobilité durable, la FNTR réaffirme ainsi sa volonté de promouvoir activement ce carburant alternatif auprès des entreprises du transport routier de marchandises (TRM). En effet, la solution GNV/bioGNV, par ailleurs soutenue par la Commission Européenne et l’État français pour atteindre l’objectif de -37 % d’émissions carbone à horizon 2030 par rapport au niveau de 1990, est celle qui se rapproche le plus du gasoil, en termes d’adéquation aux besoins opérationnels.

« Cette adhésion à l’AFGNV, qui compte l’ensemble de la filière de la production et de la distribution du GNV sous toutes ses formes en France, est un acte fort soulignant l’engagement de la FNTR dans le développement de ce carburant alternatif » se félicite Jean-Christophe Pic, président de la FNTR

Le président de l’AFGNV, Jean-Claude Girot, souligne « Nous nous réjouissons d’être rejoint par la FNTR, principale organisation professionnelle du transport, qui nous apportera le regard et l’expertise des acteurs du TRM et de la logistique ».

Avec d’ici 2017, 101 stations Gaz Naturel Comprimé (GNC) et 24 stations Gaz Naturel Liquide (GNL), la France accède à la 1ere position en Europe en termes de stations publiques d’avitaillement accessibles aux poids lourds.