Vous êtes ici

Plateformes de mise en relation livreurs/clients : séparer le bon grain de l’ivraie

Le 17/01/2017

Actuellement se multiplient les plateformes digitales de mise en relation livreurs/clients qui se prétendent intermédiaires. Elles pensent pouvoir s’affranchir des règlementations existantes dans le secteur du transport routier et de la logistique pour garantir aux clients un transport sûr, durable, optimisé et respectueux des règles sociales existantes.

Les pouvoirs publics, garants de l’application de ces règlements et constamment alertés sur l’existence de ces plateformes restent, aujourd’hui, dans un immobilisme total.

Cette inertie permet à de grandes enseignes d’ameublement de recourir sans vergogne à ces « intermédiaires » qui font travailler des non-professionnels.

L’ensemble de la Profession rappelle qu’il existe des plateformes digitales, dotées d’un statut de commissionnaire et ayant recours à des professionnels dûment inscrits au registre.

Elles ont su se saisir de l’opportunité que présentent ces nouveaux modèles économiques et respectent la réglementation.

La non prise en compte par les autorités d’un tel phénomène paupérise notamment les entreprises de transport léger et favorise le travail illégal.

La Profession s’engagera sans relâche et par tous les moyens juridiques appropriés pour que les mêmes règles soient appliquées par tous.