Vous êtes ici

Mouvement des « gilets jaunes » : les entreprises de transport routier de marchandises et de la logistique en état d’urgence économique et sociale

Le 03/12/2018

Pendant qu’à Paris, on s’interroge sur la stratégie à adopter face aux « gilets jaunes » et même si Bruno Le Maire dans sa déclaration de ce matin, n’a pas voulu évoquer leur situation, les entreprises de transport routier de marchandises (TRM) et de logistique subissent de plein fouet les effets des blocages et des barrages filtrants.

Les Organisations Professionnelles du secteur évaluent à plus de 400 millions d’euros les pertes d’exploitation

Les camions sont bloqués dans des centaines de kilomètres de bouchons ou dans les zones logistiques, sans pouvoir livrer. Des entrepôts sont inaccessibles et les personnels sont menacés. On constate, en outre, dans plusieurs régions des problèmes d’approvisionnement en carburant. Cette situation est le résultat de plus de deux semaines de manifestations.

A ce jour, lundi 3 décembre, nombre d’entreprises de transport routier et de la logistique sont de fait dans une situation dramatique, ce qui induit un risque majeur et, à court terme, sur les emplois. Les Organisations Professionnelles évaluent déjà à plus de 400 millions d’euros les pertes d’exploitation du secteur.

L’inactivité forcée du TRM, secteur stratégique, entraînera dans les plus brefs délais la paralysie de l’ensemble de l’économie française

« Il est indispensable que le Gouvernement mette en place et ce très rapidement, un accompagnement des entreprises de transport qui sont dans l’incapacité non seulement de livrer mais aussi d’assurer leurs différentes échéances. Faute de quoi elles seront contraintes de mettre la clé sous la porte » déclarent Jean-Christophe Pic et Claude Blot, respectivement président de la FNTR et de l'Union TLF.

A l’heure où il ne semble plus y avoir de forces de l’ordre disponibles pour assurer la liberté de circulation, il est temps que le Gouvernement prenne conscience que le secteur du transport et de la logistique est un secteur indispensable à la chaîne d’approvisionnement des particuliers et des entreprises et dont l’inactivité forcée entraînera dans les plus brefs délais la paralysie de l’ensemble de l’économie française.

Les Organisations Professionnelles rappellent que le rétablissement d’une situation normale et durable imposera, dans tous les cas, leur forte implication et la mobilisation de leurs moyens humains et matériels.