Vous êtes ici

Le transport routier prend toute sa part dans le financement des infrastructures

Le 25/06/2015

Le mercredi 24 juin avait lieu, en présence du ministre des transports Alain VIDALIES, la dernière réunion du groupe de travail sur le financement des infrastructures.

Ce groupe de travail avait été mis en place à la suite de la suspension sine die de l'écotaxe.

À cette occasion, la FNTR, TLF et l'UNOSTRA ont réaffirmé leur position sur le financement des infrastructures.

  • Les trois organisations professionnelles s'opposeront à toute fiscalité supplémentaire, type vignette, ne venant peser que sur les seules entreprises de transport routier
  • Elles s'opposeront également à toute réapparition de l'écotaxe sous quelque forme que ce soit, notamment régionale
  • L'augmentation de 4 centimes de la fiscalité sur les carburants au 1er janvier 2015 compense la perte de recettes due à la suppression de l'écotaxe

À l'automne 2014, la Profession a su prendre toutes ses responsabilités. Le transport routier prend toute sa part du financement des infrastructures par le biais de la TICPE, de la taxe à l'essieu, des péages et désormais de la taxe carbone.