Vous êtes ici

Lancement des premières lettres de voiture nationales françaises dématérialisées

Le 15/03/2017

Le lancement des premières lettres de voiture nationales* électroniques a été annoncé à l’occasion de la conférence, organisée par la FNTR sur la CMR électronique, dans le cadre de la SITL, mardi 14 mars 2017. Ces premières lettres de voiture nationales numériques émises, cette semaine en France et en Espagne, viennent révolutionner les transports au niveau national, le commerce intérieur représentant la plus grande partie des transports en Europe.

Cette initiative, coordonnée par les membres de l'IRU, la FNTR et l’ASTIC (Association des transports routiers internationaux en Espagne) fait suite au déploiement réussi du 1er transport transfrontalier le mois dernier avec la CMR électronique.

Le passage à la documentation numérisée contribue à réduire l'impact environnemental du commerce mondial en rationalisant les processus, en utilisant moins de papier et en minimisant l’archivage. Pour rappel, les lettres de voiture nationales sont utilisées pour 65% des deux milliards de tonnes-kilomètres effectuées chaque année par les transporteurs européens. En France, la lettre de voiture nationale représente plus de 90 % des transports effectués en France.

Jean-Christophe Pic, président de la FNTR souligne que « la dématérialisation des lettres de voiture nationales et internationales sont la première étape d’un passage vers un document unique dématérialisé pour tous les transports ».

*Les lettres de voiture sont des documents officiels régissant les envois de marchandises entre expéditeurs, destinataires et transporteurs. Elles permettent la traçabilité des échanges au sein de la chaîne logistique.