Vous êtes ici

La Profession réclame le maintien de la fiscalité sur le gazole professionnel à son niveau actuel

Le 15/10/2015

Le gouvernement a annoncé une hausse de la TICPE sur le diesel (gazole) de 1 centime par an, et sur 5 ans, à compter du 1er janvier 2016.

Cette augmentation viendra s'ajouter à l'augmentation de 2 centimes de la taxe carbone déjà prévue au 1er janvier 2016.

L'objectif des pouvoirs publics : favoriser l'achat de véhicules essence par rapport aux véhicules diesel.

Problème : dans le transport routier de marchandises, pour des raisons technologiques, il n'existe pas de motorisation essence pour les Poids Lourds.

Si le particulier a la possibilité de choisir à l'achat entre un véhicule diesel et essence, le chef d'entreprise de transport routier, lui, n’a pas ce choix.

De plus, si le diesel était à l'origine un carburant utilitaire, le TRM ne représente plus aujourd'hui que 17% de la consommation totale de diesel en France. La problématique diesel provient donc avant tout de la diésélisation massive du parc automobile.

Dans un climat de difficultés économiques persistantes, FNTR, TLF et UNOSTRA attendent des pouvoirs publics le maintien de la fiscalité diesel sur le carburant utilitaire à son niveau actuel.

La Profession n'acceptera pas de voir remis en cause le gazole professionnel et l'avantage fiscal -modeste- qui lui est lié.