Vous êtes ici

Congrès FNTR 2017 : la ministre des transports Elisabeth Borne s’engage aux côtés de la FNTR pour « un autre monde »

Le 13/10/2017

Le 10 octobre dernier s’est tenu le 72ème congrès de la FNTR : la compétitivité, l’emploi, la sécurité, la nouvelle économie, la transition énergétique et les nouvelles technologies ont occupé les débats tout au long de cette journée. La thématique choisie, « Un autre monde », avait pour objectif d’anticiper le transport de demain pour répondre aux défis d’un secteur au cœur des révolutions et évolutions en cours.

Suite à l’intervention de la Ministre des Transports, Elisabeth Borne, la FNTR salue les engagements de l’Etat à soutenir les entreprises du transport et à prendre en compte les besoins spécifiques du secteur.

Des annonces significatives et constructives

En effet, Elisabeth Borne a insisté sur la volonté commune de construire un transport routier durable mais également de promouvoir la compétitivité et la performance des acteurs du secteur :

  • En assurant un cadre concurrentiel sain et équilibré intégrant les impératifs sociaux, environnementaux et de sécurité routière ;
  • En rendant indispensable l’encadrement des Véhicules Utilitaires Légers (VUL) à l’échelle européenne pour lutter contre les formes de concurrence déloyale de ce segment de marché ;
  • En valorisant l’engagement du secteur du transport routier dans la transition énergétique et en reconduisant un nouveau programme adossé à une convention des certificats d'économie d'énergie (CEE) pour la période 2018-2020 ;
  • En prenant la mesure du défi numérique, avec un travail largement engagé par le secteur et reconnu par Mme Borne, sur la dématérialisation des documents de transport (e-CRM), la blockchain et ses applications ;
  • En saluant l’initiative TREMPLIN, menée par l’ensemble de la Profession en faveur du recrutement et en annonçant l’étude d’une possibilité de financement du permis de conduire pour les jeunes.

Enfin, la Ministre des Transports a annoncé l’élargissement des Assises de la mobilité au Transport Routier de Marchandises (TRM), grâce à une concertation sur les enjeux du fret et de la logistique. La FNTR y jouera son rôle d’organisation leader afin que le transport routier ne soit pas abordé sous l’unique angle de la logistique urbaine, mais bien comme le transport du quotidien acheminant plus de 99 % des besoins quotidiens.