Vous êtes ici

Le Livre vert du transport routier de marchandises

La FNTR  a mis à jour le livre vert du transport routier de marchandises (TRM). Place aux chiffres.

En matière d’écologie, le camion est systématiquement montré du doigt, accusé d’être responsable de tous les maux. Pour balayer ces idées reçues, la FNTR a mis à jour « Le Livre vert du transport routier de marchandises » laissant ainsi la place aux chiffres.

Les gaz à effet de serre

Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) sont le principal responsable du réchauffement climatique. En France, les transports terrestres sont la première source d’émission de CO2. Cependant, le Transport Routier de Marchandises a réduit significativement ses émissions. Ainsi, les émissions de CO2 sont-elles passées de 121 g / t.km en 2001 à 92 g / t.km en 2017, soit une baisse de 24%.

*Unité de mesure utilisée fréquemment dans le secteur du transport de marchandises. Elle reflète le lien entre les flux de tonnes transportées et la distance parcourue. Ainsi, 2 000
t.km représentent 10 tonnes de marchandises transportées sur 200 km.

Les poids lourds ne représentent que 5,7 % du total des émissions et la tendance est en légère baisse depuis 1990.

Les polluants

Dans un contexte global de prise en compte du besoin d’amélioration de la qualité de l’air et notamment de l’impact négatif des polluants générés par l’activité humaine, le Transport Routier de Marchandises poursuit la forte réduction de ses émissions. Cette diminution significative est le fruit des progrès technologiques et de l’optimisation des flux. En 2017, les émissions annuelles de polluants générés par le TRM sont au plus bas depuis 1990.

Particules de diamètre inférieur à 10 microns (PM 10)

En 2017, les émissions de PM 10 s’élèvent à 254 000 tonnes. Les véhicules terrestres ne représentent que 12,4% de ces émissions, loin derrière le résidentiel-tertiaire (33,4%). Au sein des activités routières, les camions ont diminué leurs émissions de 74% entre 1990 et 2017. Il s’agit du 2e secteur d’activité le plus performant sur la période.

Des professionnels engagés

Les carburants alternatifs

Au cours des 4 dernières années le parc de poids lourds GNV a fortement augmenté. Cette progression est de 112% en 2017 et de 78% en 2018.

En 2018, 69% du parc de poids lourds est à la norme Euro VI.

L’éco-conduite

L’éco-conduite est une conduite plus douce et plus intelligente qui permet de limiter la consommation de carburant et les émissions de CO2.

L’éco-conduite permet de réduire de 5 à 10% la consommation de gazole. En 10 ans, la consommation de carburant a baissé de 9%.